Marcus Thuram : “Ce serait génial que les ‘tunnel fits’ de la NBA arrivent dans le foot”

GQ il y a 121 jours
Les meilleures promos à ne pas rater chez Amazon pendant le Black Friday

De plus en plus de footballeurs s'inquiètent de l’augmentation du nombre de matchs, notamment pour les internationaux. Est-ce que ce sujet te préoccupe ?
Franchement pour l’instant, ça va très bien et je veux jouer tous les matchs et toutes les compétitions. Je veux jouer le plus possible parce que quand j’étais petit c’est ce que je voulais faire donc je ne vais pas me plaindre. Mais peut-être que si un jour ça commence à grincer, je le dirais.

Quand on joue tous les trois jours comme tu le dis, la récupération a une place primordiale dans le quotidien. Quelles sont tes habitudes pour bien récupérer ?
Je dors énormément ! Le sommeil et l’alimentation sont vraiment la base de toute récupération. Cela dit, je suis aujourd’hui dans un club qui a des tas d’installations pour optimiser la récupération et la performance, que ce soit les kinés, les bains froids, le sauna ou la cryothérapie.

Est-ce que ton régime alimentaire a changé depuis ton arrivée à l’Inter ?
Nous avons un diététicien qui nous suit individuellement et nous fait nos menus au quotidien. Dans mon ancien club, l'approche de la nutrition n’était pas aussi poussée. Je me sens très bien en ce moment. Les athlètes, c’est comme des Formule 1 et l’alimentation c’est l’essence, donc on doit faire très attention à ce qu’on boit et mange pour être le plus performant possible sur le terrain.

Travailles-tu régulièrement avec un ou une coach mental ?
J’ai rencontré une préparatrice mentale qui travaille avec beaucoup d’athlètes qui font les JO. Les séances que nous faisons m’aident à comprendre un peu mieux ce qui se passe dans le cerveau. C’est le muscle le plus important pour un footballeur car en vérité ce qu’on fait le plus souvent sur le terrain c’est penser. Le but c’est soit d’analyser pourquoi on a réagi comme ça ou soit de se préparer à affronter une situation. On fait ça avant ou après les matchs, quand on trouve un moment car on joue tout le temps.

Arrives-tu à bien déconnecter entre les matchs ?
Oui, je suis quelqu’un qui déconnecte très rapidement. Quand je suis sur le terrain je suis ultra concentré mais une fois en dehors du terrain, j’arrive à penser à autre chose et à me reposer. Quand on ne joue pas, je passe du temps au téléphone avec ma famille et mes amis ou je regarde des séries. J’ai regardé Hijack avec Idris Elba sur Apple TV récemment. C’est pas mal, mais je ne te spoile pas !

Écharpe Inter x Moncler by Arsham