Son altercation avec Lionel Messi en sélection, Rodrygo balance : « Le Real m’interdit d’en parler »

Afrique Sports il y a 96 jours
template 63

Après la rencontre contre Naples ce mercredi, Rodrygo Goes n’a pas répondu aux médias à propos de son accrochage avec Lionel Messi en sélection. Visiblement, le Real Madrid était à la base de ce silence.

L’image a fait le tour des médias depuis le 22 novembre dernier. La star du football argentin, Lionel Messi, et le jeune attaquant du Brésil et du Real Madrid, Rodrygo Goes, ont échangé quelques mots dans une ambiance tendue. Opposées dans le cadre de la 6e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 dans la zone CONMEBOL, les deux nations ont livré une bataille dans tous les sens du terme sur la pelouse. Avant le démarrage de cette rencontre électrique, le Maracanã Stadium du Brésil a été le théâtre d’échauffourées dans les tribunes entre supporters Albiceleste et policiers locaux.

Son altercation avec Lionel Messi en sélection, Rodrygo balance : "Le Real m'interdit "

Marqué par le traitement infligé à leurs supporters, Messi invitait ses partenaires à quitter le terrain. Après des minutes de tractations, les champions du monde vont revenir sur la pelouse pour disputer le match. À ce moment, Rodrygo Goes aurait piqué les joueurs argentins avec une phrase qui va mal sonner pour l’octuple Ballon d’Or. Comme nous l’évoquions, la situation va s’alourdir, provoquant après la rencontre un déferlement d’insultes racistes sur le joueur du Real Madrid.

« Madrid ne me le permet pas »

Ce mercredi, l’occasion s’était présentée pour la presse d’avoir la version officielle du joueur madrilène. En effet, après la large victoire contre Naples en Ligue des Champions où il a marqué un joli but, Rodrygo Goes s’est présenté devant la presse tout sourire. Après plusieurs questions sur la rencontre, le jeune Brésilien a été invité à lever le voile sur son échange tendu avec l’ancien rival du Barça.

À la grande surprise, il a refusé d’en dire un mot. « Je ne peux pas parler de ça. Parce que je ne peux pas, Madrid ne me le permet pas, n’est-ce pas« , a-t-il indiqué tout en regardant le responsable de la communication des Merengue qui l’a rapidement éloigné devant la presse.

S’agit-il d’un moyen pour protéger l’attaquant madrilène des critiques pouvant conduire encore aux dérapages racistes, en tout cas, l’énigme reste pour le moment grande autour de la situation tendue entre la star du Real Madrid et celle de l’Argentine. Une chose est sûre, le Real Madrid a une bonne raison d’intimer cette interdiction formelle à son joueur qui revit depuis quelques jours avec des buts qu’il ne cesse d’empiler après un début de saison compliqué où, seul Bellingham portait l’équipe.

Vous aimerez peut-être