Nicolas Anelka: « Je regrette le Real Madrid, là bas, on me disait c’est ma place ici »

Afrique Sports il y a 96 jours
Nicolas Anelka

Ancien international français, Nicolas Anelka est revenu dans un interview sur son parcours au Real Madrid. L’ancien des Blues de Chelsea, regrette avoir pris par la Casa Blanca.

On le sait, Nicolas Anelka a été un joueur phare du football français qui n’a jamais laissé indifférent, que ce soit pour ses performances sur le terrain ou pour ses polémiques. S’il est un homme rare en interview, Anelka s’est exprimé ces derniers jours pour la chaine Youtube Disruptors. A l’occasion, il a fait un long focus sur sa carrière. Il a évoqué son aventure chaotique en équipe de France. Son exclusion lors de la Coupe du monde 2010 ou encore sa sélection refusée en 2002 sous Jacques Santini. « J’avais un problème avec ce maillot, je ne me retrouvais pas avec la mentalité, les supporters, la façon de penser. Je me retrouvais plus avec la mentalité anglaise. C’est triste parce que quand vous regardez mes statistiques avec la France, j’ai marqué 14 buts, dont 12 à l’extérieur », déclare Nicolas Anelka.


L’ancien de l’équipe de France est revenu également lors de cette interview sur un autre moment difficile de sa carrière, à savoir le moment où il a rejoint le Real Madrid en 1999.

Anelka

« Après la conférence de presse, je suis allé au vestiaire. J’y suis arrivé en premier, je me suis assis, mais les joueurs venaient sans cesse me dire : ‘C’est ma place’. Je disais : ‘Oh, pardon. Puis-je m’asseoir ici ?’ et un autre joueur venait dire : ‘C’est ma place’. Cela s’est produit peut-être 20 fois. Je me disais simplement : ‘Qu’est-ce que je fais ici ? Cela va être hostile’. Ce que j’ai vécu ce jour-là n’était que le début du cauchemar. Il y avait tellement de pression. J’étais dans la presse tous les jours. Sur le terrain, les choses n’étaient pas géniales. Je ne pouvais pas avoir de vie privée. Je ne pouvais rien faire. Vous avez 20 ans, vous ne pouvez pas marcher dans la rue. Tout ce que vous faites est commenté, tout ce que vous achetez est dans les journaux le lendemain », s’est souvenu Anelka qui n’est resté qu’une saison à Madrid avant de quitter l’Espagne pour revenir au PSG en 2000.

Real Madrid, un autre Bellingham va débarquer

Bellingham, 20 ans, n’est pas le seul footballeur professionnel de sa famille. Son jeune frère Jobe joue pour Sunderland, et il est très apprécié en Angleterre. Il semble qu’il soit également bien vu à Madrid, puisque talkSPORT (via Sports Mole) rapporte que les dirigeants de Los Blancos surveillent ses progrès à Sunderland, en vue d’un éventuel transfert.


Jobe Bellingham est également recherché par Tottenham Hotspur, le Real Madrid aurait donc de la concurrence s’il décidait de passer à l’action dans les mois/années à venir. Cependant, cela ne devrait pas les décourager, et ce serait une belle histoire que de réunir les deux frères dans la capitale espagnole.

Vous aimerez peut-être